Catherine Perrocheau

Metteuse en scène et réalisatrice sonore

Après un cursus en philosophie et en anthropologie, elle se forme aux arts de la scène (Méthode Lecoq/danse, arts martiaux, théâtre nô/japon..) en France et à l’étranger. Installée depuis 1994 à Lyon, elle travaille comme comédienne (Théâtre Mobile, Compagnie 1er Acte). Elle découvre en 1998 le travail de Heiner Goebbels qui renforce sa passion pour les relations qui existent entre textes et composition musicale. En 2002, elle fonde la compagnie du Théâtre Détours, compagnie pluridisciplinaire associée à des scènes nationales et régionales dès 2007. Depuis 2012 elle développe, en parallèle de formes "classiques" d'autres formes, plus insolites, autour des écritures du réel en donnant une place privilégiée à la voix d’hommes et de femmes non « professionnels ».

Thierry Derrien

Complice musical 

Après avoir travaillé 10 ans avec la compagnie Azanie (Fred Bendongué-Areski Amitouche), il se spécialise dans la composition pour la danse et la parole musicale. Il puise son inspiration dans les traditions cubaines, africaines, brésiliennes, et dans les courants contemporains qui associent texte et musique. Il a accompagné Jacques Roubaud et les poètes américains Rosemarie et Keith Waldrop lors de Lettres sur Cours au Festival Jazz à Vienne en 2010. C’est un grand improvisateur instrumental et vocal.

 

 

Le Théâtre Détours, fondé en 2002 par Catherine Perrocheau (metteuse en scène) et Thierry Derrien (musicien compositeur), est né du désir de rassembler comédiens, techniciens et musiciens et d’approfondir les relations possibles entre la composition musicale et le texte. Au fil du temps la compagnie se dirige vers des formes de plus en plus singulières, cherchant les lieux d’incarnation possible de ce travail textuel et sonore et les liens qu’il peut y avoir entre le « voir » et « l’entendre ».

 

En 2010, l’équipe du Théâtre Détours s’ouvre aux danseurs, inscrivant la compagnie dans une démarche pluridisciplinaire dont l’axe central reste le texte et notamment, durant quatre années, l’œuvre poétique de Raymond Carver. C’est aussi le début d’une résidence au Polaris de Corbas de 3 ans, à la ferme du Vinatier et de
collaborations régulières avec le Théâtre Jean Marais de Saint Fons et la Maison de la Culture à Firminy.


Dès 2011, poursuivant le travail de composition et d’orchestration sonore et musicale, Catherine Perrocheau, ancienne anthropologue, reprend sa casquette de preneuse de sons, renouant avec une «tradition du Réel » et le désir de sortir du théâtre, d’aller à la rencontre des gens et d’inclure, dans ce travail textuel et musical, leurs voix : c’est la création de « Radio Solo » et le démarrage des groupes de « Preneurs de Parole». Ces grands récits sont maintenant au cœur du travail de la compagnie du Théâtre Détours, et déploient bien au-delà des théâtres des partenariats surprenants, des formes inattendues (Radio Solo, Côtes à côtes, ensemble et séparés, Chant-Entier). 

 

La compagnie Théâtre Détours est actuellement soutenue par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Fondation SNCF.

Partenaires de terrain : Ville de Firminy, ville de Saint-Fons, Maison de la culture Le Corbusier (Firminy), Théâtre Jean Marais (Saint-Fons), Espace Créateur de solidarités (Saint-Fons), Centre social Arc-en-ciel (Saint-Fons), Centre social Soleil Levant (Firminy), Lycée Albert Camus (Firminy). 

THÉÂTRE DÉTOURS

Complice lumières et mots 

Aujourd’hui il partage son temps entre deux métiers, celui d’éclairagiste de théâtre et celui d’auteur.  Vie imaginaire de Maria Molina de Fuente Vaqueros, récit poétique, est paru aux éditions de l’Aigrette en mars 2016. Seul le bleu reste est paru en juin 2016 au Citron Gare édition. Poème bleu, Les Editions Théâtrales, 2018, est lauréat des Journées des Auteurs de Théâtre de Lyon, a reçu le prix Jean-Jacques Lerrant et a été nominé pour les prix René Leynaud et Godot des lycéens. Aujourd’hui deux textes, encore inédits, sont en travail avec deux cie différentes, J’attends la foudre (cie les nuits vertes), lauréat de la bourse Adami déclencheur  et K-libre (cie théâtre du verseau), sélectionné pour participer au dispositif Ecriture Théâtrale en Chantier du CDN Poitou-Charente (édition 2020).

 

En tant qu’éclairagiste (avec parfois une double casquette : décor, vidéo et une création son, exceptionnellement) il a notamment travaillé avec André Benedetto, Matthias Langhoff, Emily Loizeau, Catherine Perrocheau, Emmanuel Houze, Philippe Labaune...

Samaël Steiner

Diplômé en arts numérique à l’EESATI de Poitiers et vivant depuis 2005 sur Lyon, il travaille en collaboration avec des artistes, musiciens et metteurs en scènes avec qui il questionne et expérimente le rapport entre la musique en direct, les sons enregistrés, le texte parlé et chanté le temps d’une pièce de théâtre, d’une performance ou d’un concert. Mathieu est entre autre Sonorisateur de La Meute-théâtre (Belgrade/La famille Royale Thierry Jollivet), du groupe Mémorial - (Nous qui avions perdu le monde- Clément Bondu), créateur son et régisseur pour Le théâtre Détours depuis 2010 (Citronnade...) , et régisseur son du Festival A vaulx Jazz, pour le Tribute to Fela (Sangoma everet et Sele sossimi).

Mathieu Plantevin

Complice au son

Baptiste Tanné

Compositeur / guitare, chant, son

Musicien et diplômé du département son de l'ENSATT depuis 2005, il travaille principalement pour le théâtre. Il a réalisé de nombreuses bande-sons et musiques originales pour les compagnies Théâtre Détours (Les Preneurs de parole 2019 ; Ici un homme 2014) ; La seconde Tigre (Héloïse ou la rage du réel 2019, Fleisch 2015); L’association pratique; Blöfique Théâtre (ONIRE 2018, Sous nos pieds 2016) ; Day-for-Night etc. Parmi ses autres collaborations artistiques, on trouve notamment : Cédric Roulliat (Ultra Girl 2017); La maison Serfouette (Dylan by Dylan 2020, Growin' up 2019), TAC théâtre ; Samuel Gallet (Oswald de Nuit triptyque); Philippe Bertin ;Guillaume Robert ; Cie Chiloé. Depuis 2013 il mène régulièrement des ateliers de création sonore
dans des écoles, des lycées et des médiathèques, et intervient dans le cadre de la formation Nouvelles fictions organisée par Phonurgia Nova.

Aude VanHoutte

Complice espace et décors / scénographie

Formée à l ’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT, Lyon), au BA Hons section Theater Design à l ’UCE (Birmingham, Royaume-Uni) et à l ’ESAAT (Roubaix), Aude Vanhoutte travaille en tant que scénographe auprès de plusieurs compagnies; le blOffique théâtre, le Théâtre Détours, Les passeurs, la Lily, l ’Abbatoir / festival Chalon dans la rue, la Cie Sens inverse, la Cie Le chien jaune, la Cie Eolo, Thomas Poulard, La silencieuse, la compagnie du Bonhomme ou encore le collectif Ca marche pas tout seul.
En tant que scénographe, Aude cherche le point de rencontre entre le projet et le lieu. Ainsi, elle s'attache au lieu, à ses usages, elle l ’observe, le pratique et cherche à y inscrire, sans brutalité, sa mise en espace. Attentive à donner corps aux propos défendus par le.la metteur.e. en scène, Aude développe des univers parsemés de grandes et petites surprises, qui contournent le quotidien et le réel pour les réinventer. Elle souhaite mettre au coeur de ses dispositifs l’humain, qu’il soit artiste, spectateur ou usager. 

Zoé Simon

Complice communication et assistanat 

En 2018, elle est en mission en service civique au sein du Théâtre Détours en tant que chroniqueuse de l'aventure des Preneurs de Parole. Assez rapidement, elle intègre l'équipe et assiste Catherine Perrocheau au plateau et dans le travail de communication. Depuis septembre 2019, elle prend en charge les missions de communication (création nouveau site internet, etc) et bientôt de production en participant à la mise en mots du projet artistique auprès de Catherine Perrocheau.